Comment fonctionne un moteur micro-hybride ?

Publié le : 19 mai 20223 mins de lecture

Les moteurs micro-hybrides constituent une avancée technologique et une solution environnementale à la fois. Pour les constructeurs automobiles, ce ne sont plus qu’un simple souci de réduire l’émission de carbone. Divers enjeux sont également à prendre en compte comme le coût d’entretien plus économe. Toutefois, ce qui se passe au cœur d’un tel moteur demeure totalement méconnu du public. Revoir le système et le fonctionnement de cette innovation s’impose donc.

Fonctionnement combiné de deux types de motorisation

Un moteur micro-hybride se distingue avant tout par sa dimension réduite et la combinaison électrique-carburant pour son alimentation. Quand votre auto roule au carburant, l’alternateur sert à remplir les charges de vos batteries. À tout moment, vous pouvez arrêter avec l’essence ou le gasoil et basculer vers le fonctionnement électrique du moteur. Concrètement, l’alternateur est remplacé par ce qu’on appelle une unité démarreur/générateur. Le principe reste identique, mais la configuration diffère ce système. Ce dernier permet aisément de changer de cycle de conduite : électrique ou carburant. Néanmoins, il faudra noter qu’un modèle micro-hybride total n’existe pas. Sur la majorité des conceptions, le caractère hybride se réfère à la présence des deux types de motorisation dont l’un prend le relai ou compense l’autre.

Fonctionnement assisté par des dispositifs automatiques

Le fonctionnement automatique dans un moteur micro-hybride est l’un de ses principaux atouts. Tel est le cas pour le redémarrage automatique lorsque vous appuyez sur la pédale d’accélérateur ou lors du relâchement progressif de celle du frein. Grâce à des innovations telles que le Passive Boost, le conducteur peut se servir de l’unité démarreur/générateur en moteur d’entrainement. Sur certains modèles, cet alternateur remanié permet aussi de compléter la puissance générée par le moteur thermique. Les derniers prototypes de voiture à moteur micro-hybride sont dotés d’embrayage supplémentaire couplant les transmissions du moteur à combustion interne et l’alterno-démarreur.

Fonctionnement lié à un stockage d’énergie performance

Le système de stockage fait également la réputation d’un moteur micro-hybride. Au lieu de juste conserver et libérer l’énergie électrique, la batterie fait aussi office de protection contre toutes les charges électriques subies par le véhicule. À titre d’illustration, il y a le freinage par récupération sur des modèles plus évolués. Un dispositif électronique de pointe assure la surveillance de l’état du stockage en fonction de plusieurs paramètres comme le cycle de démarrage/arrêt. Par ailleurs, les batteries prévues à cet usage privilégient d’une amélioration continue. Jusqu’à maintenant, leur capacité de stockage et leur durée de vie ne sont pas encore satisfaisantes.

Plan du site